Choisir son art martial *

TAI-CHI-CHUAN – C’EST QUOI?
Cet art martial chinois, sans doute le plus pratiqué au monde, aurait été créé par un moine taoïste.
Ce dernier aurait observé la victoire d’un serpent sur une grue grâce à la lenteur de ses déplacements et de ses ondulations. Résultat, en tai-chi-chuan (ou taiji quan) les mouvements sont souples et harmonieux, mais ils peuvent être très efficaces, contre des attaques lorsqu’ils sont effectués rapidement.
Ils s’intègrent dans des enchaînements exécutés de façon ininterrompue, synchronisés sur une respiration lente et profonde.
Certaines variantes se font avec une arme : épée, sabre, bâton…

LES PLUS
Accessible à tous quel que soit l’âge, cet art martial se pratique seul ou à plusieurs, n’importe où y compris à l’extérieur. Souvent défini comme une méditation en mouvement, il permet de réguler le métabolisme et de reprendre conscience  de son corps tout en garantissant une relaxation profonde.

Excellent en prévention des maladies comme l’ostéoporose, le diabète, les troubles cardio-vasculaires, il aide à conserver une bonne qualité de vie jusqu’à un âge avancé…

* paru dans la revue FEMINA semaine du 18 au 24 mars 2013

Stage Maître Yuan février 2013

Comme chaque année, la Jeune Forêt, accueille Maître Yuan, autour d’un stage: au programme de cette année : Eventail et Taï Ji Quan le samedi, Qi Gong le dimanche : la grande danse ( Da Wu) . Ce stage rassemblait des adhérents de différents clubs de la région.

Le Qi Gong et les saisons

L’énergie vitale des êtres humains est  influencée et fluctue avec les saisons, tout comme les végétaux  voient leur aspect et leur énergie se transformer tout au long de l’année.  En médecine chinoise, chaque saison est porteuse d’une énergie spécifique, d’un mouvement spécifique, celui-ci étant en relation directe avec un des cinq organes du corps:

  • Le printemps est en relation avec le mouvement bois et avec le foie/vésicule biliaire

Le foie est le maître du mouvement, siège de l’âme spirituelle HUN (âme). Il draine le sang, harmonise le Qi, nourrit les tendons et les ligaments. C’est un régulateur entre le yin et le yang.

  • L’été est en relation avec le mouvement feu et avec le coeur.

Le Coeur maître du sang, siège de l’esprit Shen (cerveau). Il rythme le sang dans les vaisseaux sanguins. Il nourrit tout le corps, le mental et l’affectif passent par le coeur.

  • L’automne est en relation avec le mouvement métal et avec le poumon.

Le poumon, maître du souffle de l’inspir et l’expir et des 5 méridiens. Siège de l’esprit Po (instinct). Couvercle, soupape des organes en rapport direct avec les influences climatiques.

  • L’hiver est en relation avec le mouvement eau et avec le rein.

Le Rein c’est le maître de l’eau, de la conception et de la reproduction. Siège de l’esprit ZHI (volonté) et du Jing inné (hérédité).

Les intersaisons sont en relation avec le mouvement terre et avec la rate.

 

Le fait d’harmoniser l’énergie d’un organe durant sa saison favorise et accélère le retour à son état d’équilibre et optimise les effets des exercices de Qi Gong pratiqués.  Il n’en demeure pas moins qu’il est tout à fait possible et même souhaitable de stimuler les énergies des cinq organes tout au long de l’année, étant donné qu’ils sont en relation étroite les uns avec les autres et qu’ils s’influencent mutuellement de différentes façons.